La stérilisation de la chatte

Stérilisation chatte

Définition de la stérilisation

Dans le langage courant, on parle souvent de stérilisation des chattes pour parler de l’ovariectomie. L’ovariectomie étant l’opération qui consiste à retirer les ovaires des chattes pour empêcher à celles-ci d’être en chaleur et de faire des chatons. Dans la stérilisation sensu stricto, on ne retire pas forcément les ovaires : les trompes de Fallope sont ligaturées ou coupées entraînant l’infertilité, sans toutefois bloquer la production d’hormones. Ce n’est donc réellement ce qu’on fait aux chattes mais bien une ovariectomie.

Sous l’effet des hormones sexuelles, le comportement des chattes change autour de l’âge de 6 – 7 mois. Au moment des chaleurs, elles deviennent plus affectueuses, miaulent fort ou pleurent régulièrement pour attirer les mâles. Ce comportement provoque des nuisances sonores et s’accompagne d’un risque de fugue et de gestation non désirée.

Avec le temps, les hormones sexuelles augmentent le risque de développement des tumeurs mammaire ou d’infection de l’utérus (pyromètre) chez les chattes plus âgées.

Pour les chattes qui ne sont pas reproductrices, il est donc fortement recommandé de les stériliser avant la puberté, idéalement autour de six mois.

Les avantages

  • Le risque d’infection de l’utérus (pyomètre) et de tumeurs mammaires est réduit à zéro.
  • Le risque d’un diabète est considérablement réduit.
  • Pas de grossesse non désirée
  • Chatte plus calme et moins agressive comme en période de chaleur
  • Moins de risque d’attraper des maladies virales comme le FIV et la leucose, ou de faire des abcès suite à des bagarres nocturnes.

Les inconvénients 

  • Le chat subit une intervention chirurgicale sous anesthésie (dont le risque est heureusement contrôlé par votre vétérinaire)
  • La stérilisation provoque un changement métabolique rendant la chatte plus sensible à la prise de poids. Cependant, si la quantité et la qualité de la nourriture sont bien surveillées, le risque d’obésité est exclu.

Comment se pratique la stérilisation ?

 Chirurgie classique :

La cavité abdominale est ouverte via une incision médiane, les deux ovaires sont extraits à l’aide d’un crochet spécial puis sont ligaturés et coupés. Si l’utérus n’a pas un aspect normal, il pourra aussi être retiré (on parle alors d’ovario-hystérectomie). Le ventre est ensuite refermé avec quelques points de suture.

Une variante consiste à ne pas ouvrir sur la ligne médiane du ventre mais à pratiquer 2 petites incisions sur chaque flanc au niveau de chaque ovaire. Les 2 trous sont alors beaucoup plus petits mais dans ce cas on ne peut pas enlever l’utérus si besoin. Cette variante s’appelle ovariectomie par les flancs.

Par coelioscopie ou laparoscopie.

Un faible nombre de clinique peut aussi proposer la stérilisation par coelioscopie.

L’opération est effectuée via des petites incisions de la paroi abdominale à travers desquelles on insère une petite caméra.

Cette technique est à l’heure actuelle peu répandue France, une telle opération est plus courte que la chirurgie classique. Elle est peu invasive et donc peu traumatisante pour le patient. De ce fait, la chatte se remet plus vite.

Soins post-opératoires 

Au retour à la maison après la chirurgie, il est important de prendre les mesures suivantes :

– Assurez-vous que la chatte ne tombe pas ou ne se blesse pas. En fait, elle peut être encore un peu endormie sous l’effet de l’anesthésie.

– L’anesthésie diminue la température du corps. Assurez-vous que la chatte soit dans un endroit calme et chaud.

– Attendez qu’elle soit bien éveillée pour lui redonner à manger. Il est possible qu’elle n’ait pas très faim. Donnez-lui de petites quantités d’eau afin qu’elle ne se déshydrate pas.

– La plaie doit être bien surveillée. Elle ne doit pas saigner et les points de suture doivent rester intacts.

– En cas de gonflement ou de plaie rouge et chaude, il est conseillé de consulter votre vétérinaire.

– Pour éviter que le chat se lèche la plaie, il est conseillé de lui mettre une collerette ou bien un gilet Medical Pet Shirt pour chat, beaucoup plus confortable.

Les sutures

La paroi abdominale est recousue en trois couches. Ces sutures sont parfois faites avec du matériel de suture résorbable (c’est à dire qu’il s’en va tout seul). Dans ce cas-là, les points de suture disparaitront d’eux-même et vous n’aurez pas besoin de revenir chez le vétérinaire. Si les fils ne sont pas résorbables, il faudra faire retirer les points au bout de quelques jours.

Pour finir, surveiller bien la plaie  et en cas de doute, contactez votre vétérinaire.

Enfin, les chats se rétablissent en général rapidement. Après quelques jours, votre chatte sera à nouveau pleine de vie. Profitez-en!

Cet article vous a plu ? 

Allez encore plus loin pour assurer la bonne santé de votre compagnon à 4 pattes en téléchargeant mon :

"Manuel des Premiers Secours pour Chats et Chiens" !

Manuel des premiers secours pour chats et chiens

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *