Le mystère des Cardiomyopathies Dilatées chez des chiens nourris en aliments riches en légumineuses ou pommes de terre.

Qu’est ce que la cardiomyopathie dilatée ?

La cardiomyopathie dilatée (ou CMD) est une maladie du muscle cardiaque se caractérisant par un amincissement des parois des ventricules gauche et droit du coeur. Suite à cet amincissement, le pouvoir de contraction des ventricules baisse. Du coup, l’efficacité de la pompe cardiaque diminue aussi, aboutissant à une insuffisance cardiaque avec comme symptômes de la fatigue, des difficultés respiratoires, des épanchements dans le thorax ou l’abdomen…

Les scientifiques ont recensé 2 causes classiques pour la CMD :
Une origine génétique qui touche spécifiquement certaines races grandes ou géantes (Dobermann, Irish Wolfhoud, Boxer, Danois, Terre-Neuve, Saint-Bernard…). La CMD n’est pas commune chez les races petites et moyenne, il y a toutefois une forme connue chez les cocker (anglais et américains).

Un déficit en taurine. Forme connue chez les cockers américains et les Golden Retrievers. La taurine est en temps normal un acide aminé non essentiel pour les chiens, cela signifie que les chiens n’ont pas besoin d’en recevoir dans leur alimentation et que leur organisme peut le fabriquer tout seul grâce à d’autres acides aminés (la cystine et la méthionine). 
Dans certains cas, des Golden Retrievers et des Cockers Américains peuvent avoir un déficit en taurine car leur organisme ne produit pas correctement cet acide aminé. À ce moment là, une supplémentation en cet acide aminé suffit pour stopper la CMD.

Au delà de ces 2 causes classiques, connues pour des races précises, un nouveau groupe de CMD émerge actuellement : des CMD liées à l’alimentation, avec ou sans insuffisance à la taurine.

Cet élargissement de cas de CMD à des races inhabituelles car non prédisposées génétiquement (whippet, shih tzu, Bulldog, Schnauzer Miniature, Labrador, Yorkshire…) a poussé la FDA (l’agence américaine de sécurité alimentaire) à démarrer en juillet 2018 une enquête approfondie pour essayer de trouver la cause précise de ces « nouveaux cas » de CMD.

Point de départ de cette enquête : tous ces chiens semblaient manger un type d’alimentation particulièr, c’est à dire avec une forte proportion de légumineuses (lentilles, pois…) ou de pommes de terre. Cette forte proportion en légumineuses ou pommes de terre est notamment souvent rencontrée dans les aliments « sans grain ».

Résultats intermédiaires de la FDA

Depuis le début de cette enquête, la FDA a compilé et analysé tous les cas de CMD dont les propriétaires et les vétérinaires lui ont fait part sur une période allant du 1er janvier 2014 au 30 avril 2019, soit environ 560 chiens et 14 chats. Dans certains cas rapportés à la FDA, ce sont plusieurs chiens du même foyer qui sont touchés par la CMD (alors que cette maladie n’est pas contagieuse).

Pour l’instant, la FDA n’a pas encore élucidé le mécanisme du problème de ces « nouvelles CMD » et imagine que cette recrudescence de cas est due à un problème scientifique complexe et vraisemblablement multi-factoriel.

En attendant de trouver la vraie cause, la FDA a publié au 27 juin 2019 une mise à jour pour exposer les résultats statistiques de ses analyses :

Concernant les chiens touchés par la CMD et dont le cas a été transmis à la FDA :

91 % de chiens mangent un aliment sans gluten (grain free)
93% mangent un aliment contenant des pois et des lentilles.
42 % mangent un aliment contenant de la pomme de terre

CMD origine alimentaire sans grain

La FDA a aussi recensé les marques des aliments mangés pour chaque cas rapporté, et elle a communiqué dans sa dernière mise à jour les 16 marques d’aliments qui ont eu plus de 10 cas recensés. À elles seules, ces 16 marques comptabilisent 431 des cas.

Acana : 67 cas
Zignature : 64 cas
Taste of the Wild : 53 cas
4Health : 32 cas
Earthborn Holistic : 32 cas
Blue Buffalo : 31 cas
Nature’s Domain : 29 cas
Fromm : 24 cas
Merrick : 16 cas
California Natural 15 cas
Natural Balance : 15 cas
Orijen : 12 cas
Nature’s Variety : 11 cas
NutriSource : 10 cas
Nutro : 10 cas
Rachael Ray Nutrish : 10 cas

CMD origine alimentaire marques

Quelles peuvent être les causes envisageables ?

Comme dit plus haut, les causes sont vraisemblablement complexes et multifactorielles.

Pour les cas avec déficit en taurine, les causes pourraient être un déficit dans les aliments en précurseurs de la taurine (méthionine ou cystine), une diminution de la biodisponibilité dans les aliments en méthionine, cystine ou taurine, une perturbation du cycle entéro-hépatique des acides biliaires à cause du fort taux de fibre dans les aliments, une altération du métabolisme de la taurine à cause d’une interaction particulière entre les aliments et la flore intestinale, etc… ?

Pour les cas sans déficit en taurine, les aliments pourraient avoir un déficit dans un autre nutriment qui pourrait causer une CMD (choline, carnitine, magnesium, cuivre, thiamine, vitamine E…).
Une autre hypothèse est l’intrusion dans l’alimentation d’un élément cardiotoxique (métaux lourds, pesticide) ou bien un ingrédient avec des propriétés cardiotoxiques quand il est présent en grande concentration.

Que faire ?

1º) Ne pas s’inquiéter. Le nombre de cas est extrêmement faible heureusement (560 chiens recensés par la FDA)

2º) Garder en tête les signes d’une maladie cardiaque et en cas de doute, consulter sans tarder son vétérinaire (baisse de forme, difficultés respiratoire, toux…).

3º) Pour l’heure, la cause de ces cas de CMD n’est pas claire. Elle semble liée, par un mécanisme ou un autre, direct ou indirect, à l’alimentation « sans grain » . Il n’apparait nécessaire d’abandonner ce type d’alimentation, toutefois, par mesure de prudence, il semble judicieux de varier périodiquement de fournisseur pour ne pas laisser la santé de son chien reposer uniquement dans les mains d’une seule marque. (Evidemment, à chaque changement, il convient d’effectuer une transition alimentaire sur une semaine).

Affaire à suivre …

Bibliographie 

Diet-associated dilated cardiomyopathy in dogs: what do we know?
Freeman LM, Stern JA, Fries R, Adin DB, Rush JE.
J Am Vet Med Assoc. 2018 Dec 1;253(11):1390-1394. doi: 10.2460/javma.253.11.1390.

Update du 27 juin 2019 de la FDA :
https://www.fda.gov/animal-veterinary/news-events/fda-investigation-potential-link-between-certain-diets-and-canine-dilated-cardiomyopathy#you

Cet article vous a plu ? 

Allez encore plus loin pour assurer la bonne santé de votre compagnon à 4 pattes en téléchargeant mon :

"Manuel des Premiers Secours pour Chats et Chiens" !

Manuel des premiers secours pour chats et chiens

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *