Comment bien choisir un chien ?

Vous rêvez d’avoir un chihuahua, un labrador ou un cavalier king Charles ? Avant de craquer, réfléchissez bien : l’acquisition d’un chien bouleverse le quotidien. Votre chien vous apportera beaucoup : joie de vivre, amour mais en échange il vous réclamera une attention de tous les jours (sortie, alimentation, santé etc…). L’achat d’un chien est donc un acte responsable qui doit être bien réfléchi avec toute la famille. Le choix d’un chien ne doit pas relever du coup de foudre passager mais doit être le fruit d’une réelle réflexion. Le but de nos conseils est de vous guider dans cette réflexion et vous aidez à choisir un chien !

Taille du chien

Il existe 4 formats de chien : les chiens de petites races (moins de 10 kg), ils s’adaptent à toutes les situations et tous les modes de vie. Les chiens moyens (10 à 25 kg), ils nécessitent un minimum d’espace (grand appartement, maison avec jardin, promenades fréquentes, jeux). Ensuite il y a les grands chiens (25 à 45 kg), ils ont besoin de beaucoup d’espace et sont donc à éviter en appartement, il faut disposer d’un grand jardin et avoir le temps de pratiquer une activité sportive avec eux. Entre 45 et 90 kg on parle de race « géante« , ces chiens sont souvent plus calmes que les grands chiens mais ils nécessitent de larges espaces.

Caractère du chien

Se renseigner sur le caractère habituel de la race de chien que l’on souhaite acheter est primordial : toutes les races ne s’éduquent pas de la même manière et pas toujours avec le même degré de difficulté. Il y a des chiens calmes (labrador, golden retriever, basset, bobtail, berger allemand) qui conviendront parfaitement pour les familles avec enfants, les personnes âgées ou calmes. Il existe aussi des chiens plus « indépendants« , c’est le cas des épagneuls, des bergers de Pyrénées ou des terriers, ils faudra les éduquer rapidement et consciencieusement. Les chiens dits sportifs se destinent préférablement à des propriétaires eux-mêmes sportifs (bergers, lévriers, border-collie).

Pelage du chien

La prise en compte du type de pelage (poil ras, court ou long) est aussi importante dans le choix de la race : la perte de poil (en général 2 fois par an) peut poser problème en fonction du type d’intérieur de la maison et il ne faut pas oublier que le pelage doit être entretenu. Il y aura peu de perte de poil chez un chien à poil ras mais leurs petits poils ont tendance à s’enfoncer partout (coussins, tapis, vêtements) et sont ensuite difficile à éliminer. Les chiens à poil court devront être brossés tous les jours pendant les périodes de mue tandis que les chiens à poil long doivent être brossés quotidiennement toute l’année.

Habitat du chien

Les petits chiens pourront facilement vivre aussi bien en maison qu’en appartement, par contre les grands chiens supporteront moins bien la vie en appartement à moins d’être sortis très régulièrement. Les races très dynamiques qui courent beaucoup seront beaucoup mieux dans une maison avec un jardin.

Dépense financière

L’achat d’un chien représente un coût auquel il faudra ajouter les frais chez le vétérinaire (vaccin, vermifuge, produits d’entretien des yeux et des oreilles). A ces frais s’ajoutent l’achat d’aliment et bien évidemment avoir un grand chien coutera plus cher qu’un petit chien (plus grande quantité d’aliment).

Il faut être conscient que certaines races sont plus prédisposées que d’autres à certains problèmes de santé et prendre une assurance est désormais une chose courante (prédisposition pour des problèmes cardiaques chez le cavalier king Charles, dermatologiques chez le shar-pei, respiratoires chez les bouledogues et autres races au museau aplati, etc…).

Utilisation du chien

Il existe des profils type pour les races de chien et certaines sont clairement étiquetées « chien de compagnie »  (golden retriever, labrador…), d’autres « chiens de garde » (beauceron, rottweiler…), ou d’autres encore « chien sportif ».

À éviter

Avec des enfants en bas-âge il vaudra mieux éviter les races toys (chihuahua par exemple), ces chiens miniatures et fragiles risqueraient d’être malmenés. Éviter aussi les chiens trop puissants, les jeunes enfants ne pourraient pas les maîtriser et les tenir en laisse. De toute manière il convient de rappeler qu’il ne faut jamais laisser seul une chien avec une jeune enfant.

En conclusion

Prenez un peu de temps pour bien réfléchir avant de vous lancer dans l’acquisition d’un chien. N’hésitez pas à prendre contact avec les clubs des races qui vous intéressent pour obtenir des renseignements supplémentaires, regarder les sites internet de ces clubs, et surtout demandez leur avis aux personnes qui possèdent déjà les races en question pour voir si ces races vous correspondraient.

Ensuite si vous sautez le pas, je vous souhaite beaucoup de bonheur et de complicité avec votre nouveau compagnon à 4 pattes et n’oubliez pas de venir consulter ce blog pour glaner des tonnes de conseils !

Cet article vous a plu ? 

Allez encore plus loin pour assurer la bonne santé de votre compagnon à 4 pattes en téléchargeant mon :

"Manuel des Premiers Secours pour Chats et Chiens" !

Manuel des premiers secours pour chats et chiens

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *