La grossesse nerveuse chez la chienne

La « grossesse nerveuse » ou « pseudo-gestation » est une pathologie très courante chez la chienne. Il s’agit d’un trouble à la fois physiologique et comportemental touchant les chiennes non gestantes environ 2 mois après leurs chaleurs.

La chienne va adopter un comportement simulant l’imminence de la mise-bas et va présenter une lactation. Ce trouble est surement du à un déséquilibre hormonal. Les cas les plus sévères peuvent durer plus d’un mois.

chienne grossesse nerveuse

Symptômes :

Changements comportementaux :

  • Maternage d’un objet, doudou, des enfants de la maison
  • Préparation de son « nid »
  • Nervosité
  • Gémissements

Changements physiques :

  • Distension abdominale
  • Hypertrophie des glandes mammaires
  • Vomissement
  • Perte d’appétit
  • Sécrétion de lait par les mamelles

Causes :

La grossesse nerveuse est surement due à des déséquilibres hormonaux. Toutefois le mécanisme précis n’a pas été entièrement élucidé. Chez la chienne, qu’il y ait gestation ou non, le « corps jaune » (= zone résiduel du follicule ovarien qui contenait l’ovule) évolue pendant 2 mois en sécrétant de la progestérone (= hormone qui entretient la gestation). Au bout de 2 mois (au moment de la mise bas pour les chiennes gestantes), la sécrétion de progestérone chute et c’est justement au moment de cette chute que les grossesses nerveuses se développent.

Diagnostic : 

Avec les symptômes et le timing (après les chaleurs), votre vétérinaire va rapidement suspecter une grossesse nerveuse. Toutefois, si la chienne a côtoyé un mâle non castré pendant ses dernières chaleurs, le vétérinaire devra s’assurer que la chienne n’est pas tout simplement gestante. Pour cela une échographie ou une radiographie peuvent être nécessaires.

Traitement :

Un traitement médical n’est pas toujours nécessaire, toutefois si les symptômes persistent ou gênent vraiment la chienne (beaucoup de gémissements, mamelles congestionnées…), un traitement pourra être prescrit par le vétérinaire.

On utilise en général des inhibiteurs de la prolactine (= l’hormone de la lactation). Ces traitements peuvent occasionner des vomissements, ils sont donc souvent associés à un anti-vomitif.

En parallèle, on cherchera à minimiser les symptômes comportementaux de la chienne :

– en lui retirant les jouets qu’elle couve comme des chiots

– en évitant que les enfants de la famille rentrent dans le jeu de la chienne en se comportant comme des petits.

– en ignorant ses gémissements

– en la divertissant en multipliant les balades et les jeux.

Il est aussi important de ne pas stimuler les mamelles en cherchant à tirer le lait, en effet : plus les mamelles sont stimulées, plus la production de lait augmente.

Evolution / Prévention :

Le pronostic d’un épisode de grossesse nerveuse est bon et les symptômes vont s’arrêter en 2 ou 3 semaines.

Toutefois, si une chienne fait une grossesse nerveuse, il y a de fortes chances qu’elle récidive aux chaleurs suivantes, les symptômes pouvant devenir de plus en plus intense. Le mieux est donc de stériliser la chienne pour éviter ces épisodes à répétition, sachant que la stérilisation est conseillée pour toutes les chiennes adultes non reproductrices. La stérilisation réduit en effet fortement le risque de tumeurs mammaires et prévient les infections de l’utérus.

Image sous licence CC BY-NC-SA 2.0 par Danielle Chang sur FlickR

Cet article vous a plu ? 

Allez encore plus loin pour assurer la bonne santé de votre compagnon à 4 pattes en téléchargeant mon :

"Manuel des Premiers Secours pour Chats et Chiens" !

Manuel des premiers secours pour chats et chiens

 

 

3 comments on “La grossesse nerveuse chez la chienne

  1. Petite question:la chienne qui fait une grossesse nerveuse peut elle perdre un petit liquide verdâtre comme une chienne gestante?
    Ma chienne à tous les symptômes de la mise bas, seulement je n’ai pas vu mon mâle la saillir !elle n’est pas forcément grosse mais à les tetines pleines de lait.
    Ce matin elle est carrément venue me réveiller en pleurant.vers 8h elle a perdue une seule fois un liquide vert foncé.je ne veux pas aller chez le véto pour rien un dimanche.
    Avez-vous une idée de la petite blague qu’elle me fais?

    • Bonjour,
      Normalement lors de grossesse nerveuse il n’y a pas de liquide vert.
      Ce liquide vert semble typique de l’uteroverdine qui s’écoule lors de la mise-bas.
      Il y a un risque que la petite blague soit une portée dans les prochaines heures…
      En cas de souci, rapprochez-vous de votre vétérinaire.
      Bon courage,
      Chafox

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *